Séance 2 : les territoires et leurs frontières

La deuxième séance du séminaire «Autour du système de guerre froide», consacré en 2011-2012 au thème de la conflictualité, aura lieu le lundi 14  novembre 2011 de 16h00 à 18h00. Nous recevrons :

  • Kevin Limonier (doctorant en géopolitique à l’université Paris VIII) : «Présences étrangères et politiques d’urbanisme en Union soviétique (années 1950-1960) : le cas de la ville de Dubna»
  • Iaroslav Bogdanov (maître de conférences, UFR d’études slaves, université Paris-Sorbonne) : perceptions de l’espace russe et soviétique

Lieu : Maison de la Recherche, salle D224 (2e étage), 28 rue Serpente, 75005 Paris (métros Odéon ou Saint-Michel)

Contact : Émilia Robin Hivert (emilia.robin@free.fr)

Lancé à l’automne 2010 dans le cadre de l’UMR IRICE, le séminaire est animé conjointement par Jenny Raflik (maître de conférences à l’université de Cergy; j.raflik@free.fr) et Émilia Robin Hivert (association Georges Pompidou; emilia.robin@free.fr). Il s’efforce de mettre en valeur les recherches qui permettent de repenser l’époque de la guerre froide. Il s’appuie également sur ce carnet de recherches en ligne, qui propose notamment des compte-rendus des séances.

 Le programme de l’année 2010-2011 portait sur les identités (qu’est-ce qu’être en guerre froide). Celui de l’année 2011-2012 traite des conflictualités : les conflits en guerre froide sont-ils des conflits de guerre froide ? La guerre froide conditionne-t-elle l’ensemble des phénomènes des années 1947-1989, ou bien certains espaces échappent-ils à sa logique ?

Télécharger le programme 2011-2012 (PDF)

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Novembre 2011

[AAC : appels à communications — SEM : séminaires — COLL : colloques et conférences — THÈSE : soutenances de thèse]


[AAC] 1er novembre 2011

 

[COLL] Novembre 2011

 

[SEM] 2 novembre 2011

 

[COLL] 3 novembre 2011

 

[COLL] 3-5 novembre 2011

 

[COLL] 3-10 novembre 2011

 

[COLL] 7-9 novembre 2011

 

[COLL] 8-9 novembre 2011

 

[SEM] 14 novembre 2011

 

 

[COLL] 14-16 novembre 2011

 

[SEM] 16 novembre 2011

 

[SEM] 18 novembre 2011

 

[COLL] 25 novembre 2011

 

[THÈSE] 25 novembre 2011

 

[THÈSE] 25 novembre 2011

 

[COLL] 26 novembre 2011

 

[COLL] 28 novembre 2011

 

[THÈSE] 29 novembre 2011

 

 [THÈSE] 29 novembre 2011

 

[AAC] 30 novembre 2011

 

[AAC] 30 novembre 2011

 

[SEM] 30 novembre 2011

 

[AAC] 30 novembre 2011

[COLL] 26 novembre 2011

 [THÈSE] 29 novembre 2011

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Brzezinski et la politique étrangère américaine

Justin Vaïsse soutiendra sa thèse d’habilitation (histoire)  le lundi 5 décembre 2011 (14h00) sur le sujet suivant :

De Harvard à la Maison-Blanche. Zbigniew Brzezinski et l’ascension des universitaires dans l’establishment de politique étrangère américaine pendant la guerre froide

 

Jury : Antoine Coppolani, Mario del Pero, Denis Lacorne, Pierre Mélandri (directeur de recherche), Vincent Michelot, Marc Trachtenberg

Lieu : Sciences Po, salle de réunion (3e étage), 199 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

La France et la puissance

ORBAN, Franck, La France et la puissance.  Perspectives et stratégies de politique étrangère (1945-1995), Bruxelles, Peter Lang, 2011, 455 p.

 


Présentation :

Quelle relation la France entretient-elle avec sa puissance depuis 1945? Le sujet est ici abordé dans une double approche épistémologique. La première, théorique, souligne l’antagonisme entre les deux courants majeurs de la pensée politique, à savoir le réalisme et le libéralisme, et rappelle la nécessité de voir la notion de puissance en relation avec d’autres notions telles que le déclin et la décadence. La seconde, plus historique, analyse les stratégies mises en place par les chefs d’État et de gouvernement français pour préserver la puissance, en prévenir la perte ou bien en accroître l’étendue entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’aboutissement du deuxième septennat de François Mitterrand en 1995. Au delà de l’évaluation relative de telles stratégies, c’est avant tout la question de l’adéquation entre volonté affichée et moyens affectés dans un contexte donné qui reste au coeur du débat sur la puissance française.

Contenu : Puissance – Puissance française – Politique étrangère de la France – Diplomatie – Relations internationales – Décadence – Déclin – Puissance militaire – Realpolitik – Puissance économique – Géoéconomie – Défense européenne – Intégration européenne – UE – OTAN – IVe République – Aron – De Gaulle – Pompidou – Giscard d’Estaing – Mitterrand – Chirac.

Franck Orban est docteur en histoire contemporaine, chercheur à l’École nationale d’administration pénitentiaire de Norvège et maître de conférences à l’Université d’Oslo. Il a collaboré à diverses publications sur la défense européenne et scandinave et a dirigé pendant dix ans le projet «France» au sein du think tank norvégien Europa-programmet.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Public Diplomacy im Westen

BRÜNNER, Thomas, Public Diplomacy im Westen. Die Presseagentur Panorama DDR informiert das Ausland [Public diplomacy à l’Ouest. L’agence de presse Panorama DDR informe l’étranger], Bruxelles, Peter Lang, 2011, 99 p.

 

Présentation :

Die Presseagentur Panorama DDR sollte in den 1960er Jahren die ausländische Presse mit Artikeln über Politik und «Errungenschaften» der DDR versorgen. Damit gehörte sie zur Auslandsinformation, deren Hauptziel es war, die diplomatische Anerkennung des SED-Staats durch den Westen zu erreichen. In der öffentlichen Meinung westlicher Staaten sollte ein positives DDR-Bild erzeugt werden, um so politischen Druck auf die Regierungen auszuüben. Diese hier als Public Diplomacy verstandene Strategie hatte jedoch enge Grenzen. Anhand eines Vergleichs von Panorama-Veröffentlichungen in Frankreich und Großbritannien zwischen 1964 und 1973 zeigt diese Studie, dass die Praxis der Auslandsinformation ihrem Anspruch nicht genügen konnte – nicht zuletzt, weil sich die Propagandisten der Partei ideologisch selbst im Weg standen.

Inhalt: Public Diplomacy und der «Königsweg durch die Hintertür» – Der Kontext: Die Agentur und die Westbeziehungen der DDR – Anspruch und Praxis der Auslandsinformation – Die Auslandsinformation der DDR: erfolgreiche Public Diplomacy im Westen?

Thomas Brünner, geboren 1979, studierte Geschichte, Politikwissenschaft und Soziologie in Würzburg, Paris und Berlin. Seit 2007 ist er Referent der Museumspädagogik des Deutschen Historischen Museums. Derzeit arbeitet er an seiner Dissertation, einer systematischen Analyse von Auslandspropaganda in historischer Perspektive.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Central and Eastern European Media under Dictatorial Rule and in the Early Cold War

MERTELSMANN, Olaf (dir.), Central and Eastern European Media under Dictatorial Rule and in the Early Cold War, Bruxelles, Peter Lang, 2011, 233 p.


Presentation:

This volume presents case studies of media under socialist and fascist dictatorial regimes covering the period from the 1930s till the early Cold War. The regional focus is on Central and Eastern Europe. Fourteen authors from nine countries – among them historians, social scientists and media specialists – explore this interesting chapter in European media history. Media in dictatorships should construct an ‘image of the enemy’, transfer the propaganda of the regime, compete with alternative sources of information such as foreign radio broadcasting, deliver information, mobilise the population and, last but not least, entertain the audience. How media was controlled and how efficient this control was, were both important issues in this context.

Contents: Olaf Mertelsmann: Introduction – Chloé Stephenson: Fascist Interest in Soviet Cinema – Judith Devlin: A Case Study in Censorship: Stalin’s Early Film Image – Inge Marszolek: Exploring NS-Propaganda as Social Practice – Olaf Mertelsmann: Trophy Films and Western Radio Broadcasting as a Window to the World in Post-war Estonia – Roland Graf: Writing for a Political Minority, Gaining the Majority of Readers: the ‘Red Boulevard’ in Austria 1945-1959 – Marietta Stankova: The Media and the Onset of the Cold War in Bulgaria 1944-1947 – Peter Gross: «The Tip of the Lance»: Scinteia and the Establishment of Communism in Romania – Dorina Orzac: Romanian Mass Media in 1945-1950 – Jane Leftwich Curry: The Conundrums of Censorship: Poland in the 1940s and 1950s – Jürgen Wilke: Press Instructions as a Device of Media Control in the German Democratic Republic – Sirje Olesk: Writers’ Collaboration with the Soviet Authorities, and the Dominant Literary Journal in the Estonian SSR in the 1940s and 1950s – Andrej Skolkay: When Innocent Words were Sharp Swords: The Intellectual and Literary Press in the Early Years of Communism in Slovakia – Pavlína Binková: Black and White? – The Beginnings of Czechoslovak Television News Broadcasting – Indrek Treufeldt: Creating a New Communication Environment: The Birth of Television News in Soviet Estonia.

Olaf Mertelsmann is Associate Professor in Contemporary History at the University of Tartu (Estonia). He holds a doctorate from the University of Hamburg and has taught in Hamburg, Novosibirsk, and Tartu. He has published various monographs, edited volumes and articles.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

La chute de l’Union soviétique

KOZOVOÏ, Andreï, La chute de l’Union soviétique, 1982-1991, Paris, Tallandier, octobre 2011, 328 p.

 

Présentation de l’ouvrage :

25 décembre 1991 : lorsque Gorbatchev annonce sa démission, l’URSS n’existe déjà plus. Après neuf années de perestroïkas, le dernier grand empire du vingtième siècle implose en quinze nouveaux États. Rares étaient ceux qui avaient osé prédire une chute aussi rapide. La mort de Brejnev, le 10 novembre 1982, avait pourtant mis à nu les nombreuses failles du système. Économie moribonde, vieillissement et maladies de ses leaders, turbulences dans les marges : l’URSS est alors plus que jamais en quête d’un second souffle. Mais d’Andropov à Gorbatchev, aucun des successeurs de Brejnev ne parviendra à redresser la situation.

S’appuyant sur de nombreux documents et témoignages, Andreï Kozovoï nous livre une histoire inédite de la fin de l’URSS, telle qu’elle fut vécue par les dirigeants, mais aussi par des apparatchiks de la base, voire par de simples Soviétiques. Il raconte comment un empire que d’aucuns pensaient inébranlable a fini par s’effondrer après une parodie de putsch, laissant derrière lui le spectre d’un totalitarisme qui n’en finit pas de hanter la Russie.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

« Trust, but Verify ». Confidence and Distrust from Détente to the End of the Cold War

« Trust, but Verify ». Confidence and Distrust from Détente to the End of the Cold War

7-9 November 2011

Washington DC

Scientific project: see the call for papers: http://guerre-froide.hypotheses.org/534

 

Monday, November 7

 

Location: German Historical Institute, Washington, DC

4:00 pm – Welcome at the GHI

4:15-5:30 pm – PANEL 1: The Personal Factor

Chair: Andreas Daum (SUNY, Buffalo)

  • Patrick Vaughan (Jagiellonian University, Krakow, Poland): Zbigniew Brzezinski as Mediator between the US, Poland, and Solidarity in the 1980s Soviet-Chinese Dimension
  • J. Simon Rofe (University of Leicester): Trust between Adversaries and Allies: President George H.W. Bush, Trust and the End of the Cold War

5:30-6:00 pm – Coffee Break

6:00-7:15 pm – Keynote Address

Ute Frevert (Max Planck Institute for Human Development): Emotions in History

7:15-9:00 pm – Reception at the GHI

Tuesday, November 8

 

Location: Woodrow Wilson Center for International Scholars

9:15-10:30 am – Keynote Address

Deborah Welch Larson (UCLA International Institute): Trust and Mistrust during the Cold War

10:30-11:00 am – Coffee Break

11:00-12:00 am – PANEL 2: Framing Trust: The Blocs at the Negotiation Table

Chair: Reinhild Kreis (University of Augsburg)

  • Michael Cotey Morgan (US Naval War College): Confidence and Distrust at the Conference on Security and Cooperation in urope (CSCE)
  • Sarah Snyder (University College London): Reagan, Trust, and Human Rights: The Vienna CSCE Review Meeting, 1986-1989

12:00-2:00 pm – Lunch Break

2:00-3:00 pm – PANEL 3: Inside the Blocs: East and West I

Chair: Sonya Michel (Woodrow Wilson Center, Washington, DC)

  • Jens Gieseke (Centre for Contemporary History, Potsdam): Whom Did East Germans Trust? Popular Opinion on Threats of War, Confrontation and Détente in the GDR, 1968-89
  • Jens Boysen (GHI Warsaw): « Brothers in Arms », but not really: East Germany and People’s Poland between Mutual Dependency and Mutual Distrust, 1975-1990

3:00-3:30 pm – Coffee Break

3:30-4:30 pm – PANEL 4: Inside the Blocs: East and West II

Chair: Nancy Gallagher (University of Maryland)

  • Emmanuel Mourlon-Druol (University of Glasgow): Institutionalizing Trust? Regular Summitry (G7s and European Councils) from the Mid-1970s until the Late 1980s
  • Noel Bonhomme (Université Paris-Sorbonne): Summitry and (Mis)trust: The Case of the G7 Summits, 1975-90

4:30-5:00 pm – Coffee Break

5:00-6:30 pm – PANEL 5: On the sidelines or in the middle? Small and neutral states

Chair: Christian Ostermann (Woodrow Wilson Center, Washington, DC)

  • Effie G. H. Pedaliu (University of the West of England-Bristol): ‘Footnotes’ as an Expression of Distrust? The US and the NATO ‘Flanks’ in the Last Two Decades of the Cold War
  • Aryo Makko (Stockholm University & Graduate Institute Geneva): A Neutral Trust Regime? Sweden and the Cold War, 1969-1991
  • Rinna Elina Kullaa (University of Jyväskylä, Finland): Foreign Policy of Neutralism as a Trust Building Mechanism: Finland, the Soviet Union and the United States, 1961-1975

 

Wednesday, November 9

 

Location: Woodrow Wilson Center for International Scholars

9:00-10:30 am – PANEL 6: Implementation and Verification

Chair: Jeffrey Herf (University of Maryland)

  • Arvid Schors (University of Freiburg, Germany): The History of the Strategic Arms Limitation Talks (SALT), 1969-1979
  • Laura Considine, Nicholas Wheeler (Aberystwyth University): Trust and Verification, 1985-1991
  • Joseph P. Harahan (U.S. Department of Defense): Building Confidence and Trust between the United States and the Soviet Union: Implementing the INF Treaty, 1988 -1991

10:30-11:00 am – Coffee Break

11:00-12:00 am – Concluding Discussion

Chair: Martin Klimke (GHI, Washington, DC)

Conveners: Martin Klimke (German Historical Institute, Washington, DC); Reinhild Kreis (History Department, University of Augsburg); Sonya Michel (United States Studies, Woodrow Wilson Center, Washington, DC); Christian Ostermann (Cold War International History Project, Woodrow Wilson Center, Washington, DC

For more information, please contact Dr. Martin Klimke (klimke@ghi-dc.org)

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Films sur la Perestroïka

Mois du film documentaire 2011 : Les années Perestroïka

Paris

3-10 novembre 2011

 

Cette année, la BDIC a sélectionné cinq films sur des thèmes représentatifs de l’Union soviétique entre 1985 et 1991. Ces réalisations produites en France, Suisse et URSS constituent une introduction sa prochaine exposition «URSS : Fin de parti(e). Les années Perestroïka», présentée au Musée d’histoire contemporaine-BDIC (Invalides) à compter du 2 décembre 2011.

Jeudi 3 novembre, 18h30 – Société de Géographie (184 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris)

Out of the present, d’Andreï UJICA

Russie, 1995, 90 min. V.O. russe, ST français

En mai 1991, les cosmonautes de la mission soviéto-britannique Ozon sont envoyés sur la station orbitale MIR. L’un d’eux passe près de dix mois à bord. Parti de l’URSS, il reviendra en Russie…

Invités : Jean-Pierre Haigneré, astronaute, Agence spatiale européenne. Isabelle Sourbès-Verger, géographe, Centre Alexandre Koyré, CNRS-EHESS. Modération : Rosa Olmos, BDIC

Mardi 8 novembre 19h00 – Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris (5 rue Lobau, 75004 Paris)

Est-il facile d’être jeune? de Youris PODNIEKS

URSS (Lettonie), 1986; 57 min. V.O. lettone, ST français

La jeunesse lettone filmée par Youris Podnieks au début de la Perestroïka. Le réalisateur dresse le portrait d’une nouvelle génération en pleine évolution, au cœur des changements de la société soviétique.

Invités : Kristian Feigelson, sociologue, Université de Paris III Sorbonne Nouvelle (IRCAV). Anna Zaytseva, sociologue, Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC/CNRS). Modération : Claire Niemkoff, BDIC

Mercredi 9 novembre 2011 – Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris (5 rue Lobau, 75004 Paris)

Le sacrifice, de Wladimir TCHERTKOFF

Suisse, 2003, 24 min. V.O. russe, ST français

Des centaines de milliers d’hommes ont travaillé à la décontamination du site de Tchernobyl et de ses environs; ils ont participé à la construction improvisée du sarcophage recouvrant le réacteur en fusion pour éviter une catastrophe majeure. Le film présente les témoignages de ces «liquidateurs» et de leurs familles qui endossent seules les conséquences de ce sacrifice humain.

Controverses nucléaires, de Wladimir TCHERTKOFF

Suisse, 2004, 51 min. V.O. russe, ST français

Le film retrace la confrontation entre scientifiques de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui mènent des recherches sur les effets sanitaires des accidents nucléaires, et les chercheurs de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique : le conflit d’intérêt entre les deux agences internationales entrave la reconnaissance des analyses des répercussions de la catastrophe de Tchernobyl.

Invités : Wladimir Tchertkoff, réalisateur et Marie-Hélène Mandrillon, historienne, EHESS. Modération : Dominique Bouchery, BDIC

Jeudi 10 novembre 2011 – Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris (5 rue Lobau, 75004 Paris)

Moscou, trois jours en août de Iossif PASTERNAK

France, 1991, 57 min. V.O. russe, ST français

Le 19 août 1991, un groupe de putschistes, dirigé par Ianaiev, tente de prendre le pouvoir en URSS. Face à eux, le tout nouveau président de la Fédération de Russie, Boris Eltsine, et son premier ministre, Ivan Silaev, sont réfugiés au Parlement et défendus par la population civile. La parole est aux Moscovites.

Invité : Jean Robert Raviot, historien, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, commissaire de l’exposition. Modération : Irina Tsvetkov, BDIC

 

Contact : rosa.olmos@bdic.fr

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

New York University’s Tamiment Library Fellowships

New York University’s Tamiment Library Fellowships

2012-2013, New York

Deadline: 1 February 2012

 

New York University’s Tamiment Library announces the Center for the United States and the Cold War Fellowships and travel grants and the Frederic Ewen Academic Freedom Fellowship for 2012-2013.

The Center for the United States and the Cold War supports research on the Cold War at home and the ways in which this ideological and geopolitical conflict with the Soviet Union affected American politics, culture, and society. We will be offering a dissertation fellowship and a post-doctoral fellowship. Applicants for the dissertation fellowship must have passed their comprehensive examinations and expect to complete their dissertations within two years. The post-doctoral fellowship is designed for junior scholars who will have received the Ph.D. by August 31, 2011. A dissertation fellow will receive a stipend of $25,000 for a nine-month academic year; a stipend for post-doctoral fellow is $45,000; and travel grants are $2,000 per month.  This year there are at least five travel grants, one post-doctoral fellowship, and one dissertation fellowship available.

Applicants for the Frederic Ewen fellowship should submit proposals that seek to explore the ways that fear of enemies abroad, and/or anxieties over perceived threats at home, have jeopardized the university as an institution that depends on free inquiry and expression. The fellowship offers a $45,000 stipend for a nine-month academic year. Post-doctoral scholars, public historians and documentary media makers (film, video, etc.) working on projects that seek to understand the connections between academic freedom and the broader fabric of democracy are encouraged to apply.

Applicants should submit a curriculum vitae, a short project description (5 pages maximum), a statement describing the relevance of the collections of the Tamiment Library to the project, and two letters of recommendation. Writing samples are welcome (10 pages maximum).

Submit material by February 1, 2012 to Zuzanna Kobrzynski at zk3@nyu.edu.

For additional information, please see our webpage, http://www.nyu.edu/library/bobst/research/tam/news.html, or email zk3@nyu.edu.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts