Dissidents and diplomats: The Helsinki final Act and the end of the Cold War

Dissidents and Diplomats: The Helsinki Final Act and the End of the Cold War

London School of Economics

24 October 2011, 7:00 pm

 

Sarah B. Snyder talks about the influence of the 1975 Helsinki Final Act and the human rights movement that developed in its wake. She will explore the connections among Eastern European dissidents, human rights activists in the West,and high-level diplomats and argue their common efforts helped contribute to the peaceful end of the Cold War.

Dr Sarah B. Snyder is Lecturer in International History at University College London and an associate of the LSE-IDEAS-Cold War Studies Programme.

Dr Arne Hofmann is Joint Faculty Tutor for the Arts and Humanities and Social and Historical Sciences at University College London.

 

For further information: http://www2.lse.ac.uk/IDEAS/events/events/2011/111024Snyder.aspx

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Nonconformism and Dissent in the Soviet Bloc

Nonconformism and Dissent in the Soviet Bloc: Guiding Legacy or Passing Memory?

30 mars-1er avril 2011

New York

The Ukrainian Studies Program, Harriman Institute at Columbia University, is presenting a conference entitled « Nonconformism and Dissent in the Soviet Bloc: Guiding Legacy or Passing Memory? » to be held at Columbia University March 30th – April 1st, 2011. The conference is being presented twenty years after the fall of the Soviet Union, a time of continued uncertainty in Eastern Europe.

The conference will focus on political and cultural nonconformism in Ukraine, Russia, and Poland in the 1960s to 80s. It will bring together an international assemblage of scholars studying that period of time as well several noteworthy dissidents and artists. The conference will offer a historical overview of the period and will present the latest research conducted on the subject. Additionally, the conference will provide an analysis of the political and cultural legacies of these movements in today’s Ukraine, Russia, and Poland.

Among the questions the conference aims to address are: Where are the dissidents and cultural leaders of the Soviet era underground today?  Are they in positions of power? Are they influential political figures or gurus in contemporary culture? Do they represent their people in the world as they once did? What media forums are available for their voices? Do Ukraine, Russia, Poland, and the world need them today?

The conference will examine these issues through a series of scholarly panels as well as roundtable discussions featuring prominent Soviet-era dissidents and nonconformist artists. The three-day conference will begin with an evening keynote address by Dr. Myroslav Marynovych, former Ukrainian dissident and prisoner of conscience and, currently, Vice-rector for the University Mission of the Ukrainian Catholic University (L’viv, Ukraine); the address will be followed by a reception. Days two and three will include panels and roundtables followed by cultural programming in the evenings showcasing achievements in nonconformist film, music and literature of this era.

Participants: Myroslav Marynovych, Pavel Litvinov, Henryk Wujec, Vitaly Komar, Ewa Wójciak, Volodymyr Dibrova, Mykola Riabchuk, Peter Reddaway, Ann Komaromi, Benjamin Nathans, Alexander Motyl, Justyna Beinek, Ksenya Kiebuzinski, Michael Bernhard, Jeri Laber, Mark Andryczyk, Catharine Nepomnyashchy, Anna Procyk, Christina Isajiw, William Risch, Anna Frajlich-Zajac, Yuri Shevchuk, Timothy Frye, Tarik Amar, Frank Sysyn, and Victor Morozov.

The conference will conclude with a special North American concert by Victor Morozov, a legendary nonconformist cultural figure in Soviet Ukraine and a major recording artist in Ukraine today.

The conference is free and open to the public.

The conference is presented by the Ukrainian Studies Program at the Harriman Institute, Columbia University.  It is organized in collaboration with the Columbia University East Central European Center, the Polish Cultural Institute–New York, and The Ukrainian Museum.

30 mars 2011, 19h00

Address by Keynote Speaker Myroslav Marynovych: « Moral Aspects of the Dissident Resistance in Ukraine: From Rosy Expectations to Sober Reality »

31 mars 2011

9h30-12h00 – PANEL I

« Non-conformism and Dissent: Historical Overview »

With Orest Deychakiwsky, Christina Isajiw, Jeri Laber, Anna Procyk.  Moderator: Frank Sysyn

13h30-15h00 – PANEL II

« Documenting and Researching the Dissident Movements »

With Ksenia Kiebuzinski, Ann Komaromi, Benjamin Nathans.  Moderator: Tarik Amar

16h00-18h00 – PANEL III

« Dissidents’ Roundtable ». With Pavel Litvinov, Myroslav Marynovych, Henryk Wujec.  Moderator: Catharine Nepomnyashchy

20h00, 717 Hamilton Hall

Film Screening – A Well for the Thirsty (Krynytsia dlia sprahlykh, 1965 – newly restored and digitally re-mastered copy, with English subtitles).

Dissent and Non-Conformism in Ukrainian Film of the 1960-s and Since.  The Case of Yuri Ilienko – introduction and discussion by Yuri Shevchuk

1er avril 2011

10h00-12h00 – PANEL IV

« Contemporary Society and Politics: the Legacies of Non-conformism and Dissent ».

With Michael Bernhard, Alex Motyl, Peter Reddaway.  Moderator: Timothy Frye

13h30-15h00 – PANEL V

« The Impact Today of Non-conformist Culture ». With Mark Andryczyk, Justyna Beinek, Catharine Nepomnyashchy.  Moderator: Anna Frajlich-Zajac

16h00-18h00 – PANEL VI

« Non-conformist Cultural Figures Roundtable ».  With Volodymyr Dibrova, Vitaly Komar, Mykola Riabchuk, Ewa Wójciak.  Moderator: William Risch

20h00 – Victor Morozov Concert, Ukrainian Museum (222 East 6th Street)

Venue : Rm. #1501, International Affairs Building, 420 West 118th St., Columbia University, New York, New York 10027

Website: http://www.harrimaninstitute.org/

Contact : Mark Andryczyk (212-854-4697 or at ukrainianstudies@columbia.edu)

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Vingtième siècle (no. 109, 2011)

Vingtième siècle. Revue d’histoire, no. 109, janvier-mars 2011. Dossier «Le bloc de l’Est en question»

Dans un souci politique de dramatisation, le discours de guerre froide décrivait un monde partagé en deux camps clairement délimités et absolument antagonistes. Vu de l’Ouest, l’Est constituait un bloc homogène et menaçant dont l’unité était garantie par une domination soviétique totale.

Vingt ans après la chute du mur et l’entrée dans l’ère «post-guerre froide», ce discours peut être interrogé. Par-delà l’existence de deux modèles distincts, il est possible de distinguer des convergences et des éléments d’une commune modernité. Par ailleurs, si l’URSS a exercé une domination implacable sur les démocraties populaires, on peut s’interroger sur sa capacité à construire une véritable communauté à l’Est de l’Europe. L’objectif de ce numéro est de contribuer à cette perspective «post-guerre froide» en interrogeant la notion de bloc de l’Est d’une triple manière.

Les articles rassemblés ici soulignent d’abord les limites de l’influence exercée par l’URSS : la diffusion de son modèle est loin d’avoir été absolue et la cohésion interne du bloc se révèle souvent fragile. En outre, derrière les discours de solidarité intra-bloc, certains dirigeants est-européens ont poursuivi des objectifs nationalistes et mobilisé une rhétorique de grandeur et d’indépendance nationale. Enfin, l’approche transnationale permet de souligner la porosité du rideau de fer et l’existence de circulations entre l’Est et l’Ouest.

Si le bloc de l’Est a bien existé, ce numéro montre qu’il a été moins monolithique et fermé que le discours de guerre froide ne l’a affirmé.

ARTICLES

Sandrine Kott et Justine Faure : Présentation

Construire le bloc de l’Est

  • Lars Haga : «Imaginer la démocratie populaire : l’Institut de l’économie mondiale et la carte mentale soviétique de l’Europe de l’Est (1944-1948)»
  • Michel Christian : «Les partis communistes du bloc de l’Est :un objet transnational? L’exemple des écoles supérieures du parti»
  • Simon Godard : «Construire le bloc de l’Est par l’économie? La délicate émergence d’une solidarité internationale socialiste au sein du Conseil d’aide économique mutuelle»
  • Lucia Dragomir : «L’Union des écrivains : un modèle institutionnel et ses limites»

Le bloc de l’Est, entre global et national

  • Pal Germuska : «Le réalisme socialiste et ses modèles internationaux Jérôme Bazin L’industrie de la défense hongroise : de la soviétisation a l’occidentalisation»
  • Tchavdar Marinov : ««Nous ne pouvons pas renoncer a notre Histoire» : quand la question macédonienne met a l’épreuve la notion de bloc communiste»
  • Irina Gridan : «Du communisme national au nationalcommunisme : réactions a la soviétisation dans la Roumanie des années 1960»
  • Muriel Blaive : «Frontière idéologique ou nationale : Ceske Velenice, ville tchèque a la frontière avec l’Autriche»

Les circulations entre l’Est et l’Ouest

  • Sandrine Kott : «Par-delà la guerre froide : les organisations internationales et les circulations Est-Ouest (1947-1973)»
  • Kim Christiaens, Idesbald Goddeeris et Wouter Goedertier : «Inspirées par le Sud? Les mobilisations transnationales Est-Ouest pendant la guerre froide»
  • Bent Boel : «Transnationalisme social-démocrate et dissidents de l’Est pendant la guerre froide»
  • Duane Huguenin : «Les jeunes, l’Ouest et la police secrète tchécoslovaque : immaturité ou diversion idéologique?»
  • Justine Faure : «Les échanges universitaires, la logique de bloc et l’esprit de guerre froide : entretien avec Katherine Verdery»

RUBRIQUES

Archives

  • Christian Chevandier : «Archives hospitalières, archives de la société»
  • Gilles Morin : «Archives nationales et Archives de France : quel avenir pour la recherche historique?»

Avis de recherches

  • Jean-Sebastien Noël et Agnieszka Szmidt : «Corps et machines à l’âge industriel»
  • Mareike Bues : «La diplomatie parlementaire en France après 1945»
  • Mathieu Tracol : «Pierre Bérégovoy en politique»

Images, lettres et sons

  • Marc Bergère : « »Objectifs bulles »… pour les historiens(ne)s!»
  • Sylvain Pattieu : «Mad Men, a la recherche du temps perdu»
  • Éric Savarese : «Ils ont quitte l’Algérie»
  • David Bensoussan : «Images de Bretagne»

Pour en savoir plus : http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100937280&fa=sommaire

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Trois séances du séminaire du CERCEC

Le séminaire général du CERCEC (Centre d’étude du monde russe, caucasien et est-européen), organisé par Isabelle Ohayon, propose trois séances au premier trimestre 2011, dont les thèmes peuvent intéresser les historiens de la guerre froide. Cette sélection n’est pas exclusive, merci de vous reporter au programme d’ensemble pour en savoir plus.

  • 21 janvier 2011 : Martine Godet (CERCEC), Présentation de l’ouvrage La pellicule et les ciseaux. La censure dans le cinéma soviétique du Dégel à la perestroïka.
  • 4 février 2011 : Bertrand Schmitt, Présentation et discussion de son film-interview de l’écrivain et dissident tchèque Jan Vladislav.
  • 25 février 2011, Alexander Frese (Standford University), « Le corps diplomatique à Moscou, 1918-1953 ».

Le séminaire a lieu de 15h00 à 17h00, à l’EHESS (105 boulevard Raspail, 75006 Paris), salle 7.

Pour en savoir plus : http://cercec.ehess.fr/

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

La dissidence filmée : enjeux et réceptions

«La dissidence filmée : enjeux et réceptions»
7 décembre 2010, 16h00-20h00
EHESS, Paris

16h00 – Projection du film Dissidents. Les artisans de la liberté, Réal. Ruth Zylberman (100 mn)

Ruth Zylberman a choisi de retracer l’histoire de la dissidence en Europe de l’Est à partir du fil ténu des vies de dissidents. Elle restitue ainsi la matière unique d’une opposition politique dans laquelle les engagements collectifs, les grandes manifestations se mêlaient aux actes de la résistance quotidienne et solitaire. Scandé par les grands événements que furent 1956, 1968, 1989, le documentaire croise les témoignages d’anciens dissidents que la réalisatrice a rencontrés, avec les images d’archives et les images des lieux que ses interlocuteurs la conduisent à traverser. Produit par Zadig Productions et Arte France, Dissidents. Les artisans de la liberté a reçu le Prix du documentaire historique lors des Rendez-vous de l’histoire de Blois en octobre 2010.

18h00 – Débat

Réunis autour de la cinéaste, des représentants des sciences sociales et des spécialistes de l’Europe centrale rendront compte de la réception du film dans leur discipline. La richesse cinématographique du documentaire ouvre sur un éventail de questions historiographiques, biographiques, mémorielles, politiques, qui seront discutées. C’est également la question du passé, de son récit dans les témoignages, de sa présence dans des images, et de sa transmission dans le travail de la réalisatrice qui sera débattue.

Séance commune au séminaire du GRIHL (« Ecritures du passé : visualisation, localisations ») et au séminaire de Jérôme Heurtaux et  Morgane Labbé («Les États en Europe centrale et orientale 19e-20e siècles. Approches croisées des sciences sociales»), avec la collaboration de l’Institut Polonais. Organisateurs et intervenants :

  • Rémy Besson, doctorant en histoire à l’EHESS (Lhivic, associé à l’IHTP)
  • Marek Beylin, éditorialiste au journal Gazeta Wyborcza (Varsovie)
  • Jérôme Heurtaux, maître de conférences à l’université Paris-Dauphine (IRISSO)
  • Morgane Labbé, maître de conférences à l’EHESS (CRIA)
  • Judith Lyon-Caen, maître de conférences à l’EHESS (CRH-GRIHL)
  • Antoine Marès, professeur d’histoire à l’université Paris-I
  • Ruth Zylberman, réalisatrice

Lieu : EHESS, Amphithéâtre François Furet, 105 boulevard Raspail, 85007 Paris

Pour en savoir plus : http://www.institutpolonais.fr/#/event/247

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

La gauche italienne et la dissidence dans les pays communistes, 1968-1989

LOMELLINI, Valentine, L’appuntamento mancato. La sinistra italiana ed il Dissenso nei regimi comunisti, 1968-1989, Milan : Mondadori, 2010, 288 p.

Présentation : «Nell’agosto 1968, il PCI condannò l’invasione sovietica di Praga: la prospettiva di una collaborazione in seno alla sinistra italiana prendeva forma, preannunciando nuovi scenari nel contesto politico della « democrazia bloccata ». La speranza di ritrovare un’intesa tra PCI e PSI svanì tuttavia rapidamente: tra gli anni Settanta ed Ottanta, i rapporti tra i due partiti si incrinarono, consegnando alla storia una sinistra lacerata, permeata da forti diffidenze reciproche ed incapace di un dialogo costruttivo. Il giudizio sull’esperienza del blocco comunista fu, al contempo, causa e sintomo di tale profonda divisione. Il confronto politico e la riflessione culturale intorno alla contraddizione principe del « socialismo reale » – la repressione dell’opposizione interna – offrono spunti inediti per comprendere il nodo irrisolto nei rapporti tra le forze politiche della sinistra del nostro Paese. Nel passato, e nel presente.»

Présentations de l’ouvrage :

  • 11 novembre 2010, 16h30 (en italien) : université de Bologne, Facoltà di Scienze Politiche, Aula « Carlo Arturo Jemolo »
  • 17 novembre 2010, 17h00-19h00 (en italien), avec Luciano Pellicani, Silvio Pons, Giuseppe Tamburrano et Antonio Varsori : Biblioteca del Senato « Giovanni Spadolini » – Sala Atti Parlamentari, Piazza della Minerva, 38, Roma.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts