Transnational Perspectives on the Soviet Bloc, 1944-1991

Concours d’articles : « Transnational perspectives on the Soviet bloc, 1944-1991 »

Date limite : 31 janvier 2011

The Department of History at the University of Texas-Arlington is announcing its 46th Annual Walter Prescott Webb Essay Competition. The topic for 2010-2011 is “Transnational Perspectives on the Soviet Bloc.” Graduate students, post-doctoral researchers, and scholars at all other stages are invited to participate. We are looking for original, unpublished article-length essays (maximum 10,000 words plus endnotes) that explore the problem of movements of people, goods and ideas across the Bloc’s internal and external boundaries. Geographically, submissions dealing with any combination of links between the Soviet Union, the East European “people’s democracies” and the broader world are most welcome.

Sample problems may include: scientific interactions, technology transfers, cultural influences, imaginary encounters, social or cultural consequences of transnational economic exchange, migration or displacement, travel, tourism as well as issues of theory and method.

A prize in the amount of $500 will be awarded to the author of the winning entry during the 46th Annual Webb Lecture Series on March 10, 2011 at UTA. The one-day conference seeks to reflect critically on the need—and opportunities—for studying flows of people, objects and ideas across the Soviet Bloc during the Cold War. In the spirit of the event, we encourage the Competition participants to engage with the growing body of scholarship that challenges the vision of the Soviet Bloc’s total isolation and internal atomization. The winning entry will appear in an edited monograph, to be published by Texas A&M University Press.

The competition is open to non-US citizens as well.  However, the submissions must be in English.

The deadline for submissions is January 31, 2011 (date of receipt).  Essays should be submitted electronically to the coordinator of the 2011 Webb Lecture Series, Dr. Jennifer Lawrence at jlawrenc@exchange.uta.edu.For further information about the event, please visit our website: http://www.uta.edu/history/webb.htm

Patryk Babiracki
(Until January, 2011):
Józef Tischner Fellow
/Institut für die Wissenschaften vom Menschen
/Spittelauer Lände 3
1090 Wien
Austria

Permanent:
Assistant Professor
Modern Russian and East European History
Department of History
University of Texas-Arlington

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Traduire sous contraintes. Littérature et communisme (1947-1989)

POPA, Iona, Traduire sous contraintes. Littérature et communisme (1947-1989), Paris : CNRS Éditions, coll. «Culture et sociétés», octobre 2010, 590 p.

Présentation : «L’instauration des régimes communistes en Europe de l’Est entraîne une transformation radicale des conditions de publication et d’exercice du métier d’écrivain, due à l’étatisation, à la centralisation, au contrôle idéologique, à l’instauration d’une censure préventive et répressive. Subsiste-t-il alors un espace d’échange intellectuel entre l’Est et l’Ouest ? Comment des oeuvres produites dans des conditions de contrôle étroit de l’imprimé parviennent-elles à circuler au-delà des frontières et à être traduites ? Comment déjouer un faisceau de contraintes politiques, économiques, juridiques, matérielles et linguistiques ?

L’étude magistrale de Ioana Popa répond à ces questions à travers une analyse sociologique et historique des transferts littéraires en provenance de Pologne, Hongrie, Tchécoslovaquie, Roumanie et d’URSS vers la France de 1947 à 1989. Grâce à une approche originale et à un riche matériau empirique en grande partie inédit, elle permet de saisir par quels circuits les textes passent en traduction, retraçant les trajectoires de leurs auteurs et de leurs intermédiaires ainsi que leurs savoir-faire. De l’exportation éditoriale d’oeuvres engagées à la clandestinité littéraire, elle restitue des logiques de circulation qui relèvent aussi bien des Etats et des appareils partisans que des réseaux transnationaux structurés autour de l’exil ou d’organisations de combat « antitotalitaire ». Instrument de propagande extérieure mais aussi de contestation, l’écrit apporte, à travers la traduction, une notoriété qui protège les écrivains de la persécution qu’ils subissent dans leur pays. En restituant les enjeux politiques de ces transferts culturels, ce livre majeur montre que la littérature, à l’heure de la Guerre froise, était d’abord et surtout une arme de combat.»

Ioana Popa est docteur de l’Ecole des hautes études en sciences sociales et chargée de recherche au CNRS (ISP).

Table des matières

Introduction

Première partie – La bipolarisation des enjeux

Chapitre 1. Que faire du patrimoine littéraire?

  • Une configuration clivée du transfert littéraire, p. 33
  • Continuités des réseaux, redéfinitions des enjeux, p. 43
  • Une importation ambivalente, p. 71

Chapitre 2. L’offensive idéologique

  • Hiérarchies littéraires et politiques, p. 86
  • «Nous importons ce qui peut nous servir», p. 94
  • Une offensive à faible portée, p. 102
  • L’exportateur, p. 107

Chapitre 3. Guerre froide en littérature

  • Les enjeux de la littérature de témoignage, p. 114
  • Des intermédiaires «discrets», p. 131
  • Une place à faire, p. 141

Deuxième partie – Une ouverture contrôlée

Chapitre 4. «Moments critiques» et reconfiguration du transfert littéraire

  • À «l’avant-garde» de la déstalinisation, p. 163
  • Un transfert littéraire reconfiguré, p. 172
  • Rendre compte de l’événement, p. 175
  • Autorisé/ interdit : une frontière redéfinie, p. 178
  • Désengagements et reconversions : militants communistes et compagnons de route, p. 197
  • L’enchevêtrement des réseaux d’intermédiation, p. 215
  • Savoir subvertir, p. 227

Chapitre 5. L’invention d’un circuit de traduction

  • La circulation internationale d’un manuscrit, p. 246
  • La multiplication des médiateurs et des supports textuels, p. 274
  • Le prix de la consécration internationale, p. 292

Chapitre 6. Comment «donner des gages au renouveau»

  • Importation littéraire et «réaménagements» du réalisme socialiste, p. 312
  • Le prix «paisible» : la reconnaissance internationale du réalisme socialiste, p. 324
  • Une parenthèse autorisée, p. 330

Chapitre 7. Choix littéraires, intermédiations partisanes

  • Chercher sa voie : recrutement social et ressources scolaires, p. 344
  • Entrer en littérature et en politique, p. 348
  • Le poète-adaptateur, p. 354
  • Le connaisseur des langues, p. 371
  • Le traducteur professionnel, p. 381

Troisième partie – Traductions de la contestation

Chapitre 8. Une circulation par «capillarité». 391

  • Écriture et édition clandestines, p. 392
  • Des circuits transnationaux, p. 421
  • Écritures multiples, textes «mouvants», p. 451

Chapitre 9. (Dé)Politisations du transfert littéraire, p. 463

  • Un espace non autorisé de traduction renforcé, p. 464
  • Importations éditoriales plurielles, p. 485
  • Effets de classement, logiques d’appropriation, p. 508

Conclusion

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

1956, une date européenne

MINK, Georges, LAZAR, Marc, et SIELSKI, Mariuzs J. (dir.), 1956, une date européenne, Paris : éditions Noir sur Blanc, 2010, 480 p.

Présentation de l’éditeur : «Il y a plus d’un demi-siècle les deux Europe ont été traversées par une formidable onde de choc d’Est en Ouest. Le rapport Khrouchtchev au XXe Congrès du PCUS, l’Octobre polonais et l’intervention soviétique en Hongrie, ont été le plus souvent analysés et commémorés comme un premier schisme dans le système totalitaire soviétique. Rares étaient ceux qui établissaient des corrélations à l’échelle européenne, entre l’évolution du communisme au pouvoir et l’évolution politique dans les démocraties occidentales. On constatait certes un lien entre le conflit de Suez et l’écrasement de l’insurrection hongroise, mais l’effet « boule de neige » de la décomposition du communisme était moins perceptible. Le mur de la guerre froide séparait aussi les récits et les analyses de 1956.

Par les textes qui le composent, cet ouvrage insiste sur le caractère organiquement européen de l’héritage de 1956. Il s’inscrit dans les efforts pour niveler l’asymétrie entre les mémoires des anciens et des nouveaux membres de l’Union européenne. 1956 n’a pas toujours était perçu comme une date qui relie tout notre continent – tantôt cantonnée au cadre national, polonais ou hongrois, tantôt exportée ailleurs, pour être mise en musique dans les enjeux internes occidentaux, notamment dans les tentatives d’affaiblissement des partis communistes encore relativement puissants en France ou en Italie. L’hypothèse du grand troc diplomatique « à vous le Suez, à nous Budapest » ne faisait que creuser la séparation en deux réalités en apparence distinctes. L’européanisation de l’événement est venue bien plus tard. Et pour qu’elle s’accomplisse pleinement il a fallu deux tournants de l’histoire : la fin du communisme est-européen en 1989 et l’adhésion des pays de l’Europe centrale à l’Union Européenne en 2004.»

Table des matières :

Georges Mink : «1956 : une date européenne», p. 7

Première partie : URSS – Craquements du Centre, échos en périphérie

Le XXe Congrès

  • Nicolas Werth : «Le `Rapport secret’ en perspective», p. 35
  • Marc Élie : «Quelques aspects de la recherche récente», p. 59
  • Léonid Trous : «Comment cela fut-il vécu dans les camps et à l’extérieur», p. 73
  • Témoignages d’Elena Bonner, Sergueï Kovaliov, Georges Nivat

Périphérie

  • Elena Zoubkova : «L’année 1956 et l’`autre URSS’: le phénomène balte dans le contexte du `dégel’», p. 107
  • Olaf Mertelsmann : «1956, un tournant dans l’histoire de l’Estonie soviétique?», p. 136

Deuxième partie : La Pologne comme aiguillon

  • Leszek Kotakowski : «Cinquante ans plus tard», p. 145
  • Andrzej Paczkowski : «La Pologne après le XXe Congrès : enjeux et rapports de force», p. 152
  • Konrad Bialeski et Stanislaw Jankowiak : «`De la liberté et du pain!’ Le soulèvement de Poznán de juin 1956», p. 168
  • Pawel Machcewicz : «Crise politique ou mobilisation sociale?», p. 197
  • Paulina Codogni : «La différenciation du communisme – Le cas de la Pologne», p. 217
  • Stefan Meller : «Dédoublement : les jeux intérieurs du parti et les courants dnas la société populaire», p. 224
  • Adam Michnik : «La leçon de 1956 – cinquante après. Les rivages de l’anticommunisme», p. 229
  • Agnieszka Grudzińska : «Le XXe Congrès et la culture en Pologne», p. 233
  • Marcin Frybes : «L’Octobre polonais et ses conséquences pour les relations franco-polonaises», p. 253

Troisième partie : Hongrie : au-delà du tolérable

  • George Gömöri : «Deux octobres : la Pologne et la Hongrie en 1956», p.  265
  • Árpád Fasang : «Trois dimensions de la révoution hongoise», p. 275
  • Gusztáv D. Kecskés : «Les démocraties occidentales face à la révolution hongroise (1956 à partir des documents d’archives de l’OTAN», p. 281
  • Témoignage : Thomas Schreiber

Quatrième partie : La Tchécoslovaquie à la traîne? Contexte de la spécificité tchèque

  • Antoine Marès : «Les prolégomènes de 1956», p. 317
  • Jacques Rupnik : «La Tchécoslovaquie face à la crise de 1956», p. 333
  • Antonin J. Liehm : «La Tchécoslovaquie entre 1956 et 1968», p. 341

Cinquième partie : interdépendances et effets sur l’espace européen

  • René Rémond : «La rencontre des deux Europe – octobre 1956», p. 351
  • Norman Davies : «Interdépendances des développements. De Suez à Budapest», p. 353
  • Gérard Grunberg : «1956 dans l’opinion publique en France et en Italie.  Les communistes et les autres», p. 356
  • Marc Lazar : «Les partis communistes français et italien et l’année 1956. Entre crise et fidélité», p. 364
  • Alain Besançon : «Les voies du communisme européen après 1956», p. 374
  • Bronislaw Geremek : «Le chemin de la liberté européenne», p. 378
  • Gergely Fejérdy : «Action diplomatique de Paul-Henri Spaak», p. 385
  • Mariusz J. Sielski : «La nouvelle image de la Russie en Pologne à la suite des événements de 1956», p. 392

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Deux séances du séminaire «Territoires et militants communistes»

Le séminaire «Territoires et militants communistes», organisé par Bernard Pudal,  Claude Pennetier et Bruno Groppo au Centre d’histoire sociale du XXe siècle (université Paris 1), consacre deux séances à des questions qui peuvent intéresser les chercheurs sur la guerre froide. Cette sélection n’est pas exclusive, merci de vous reporter au site Web du centre ou de contacter les organisateurs pour un programme complet.

  • 13 novembre 2010, 10h00 : séance d’ouverture sur le thème de l’empreinte communiste sur la société française, autour du livre de Roger Martelli, L’empreinte communiste. PCF et société française, Paris : Éditions sociales, 2010.
  • 5 février 2011, 10h00 : Marc Giovaninetti, «Raymond Guyot : un cadre thorézien, entre Internationale et communisme français. Discutant: Paul Boulland.

Lieu : 9 rue Malher, 75004 (métro Saint-Paul). Bibliothèque Jean Maitron, (6e étage)

Contact : macha.tournie@pouchet.cnrs.fr

Renseignements : http://biosoc.univ-paris1.fr/spip.php?rubrique46

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Séminaires 2010-2011 de l’UMR IRICE

Nous signalons ici certaines séances dont le thème porte directement sur la guerre froide ou peut contribuer à éclairer l’histoire des relations internationales entre 1945 et 1990. Cette liste n’est probablement pas exhaustive et est constituée en fonction des informations disponibles en ligne le 11 octobre 2010. Veuillez vous reporter au site de l’IRICE, rubrique «Séminaires» (http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?rubrique20), pour des informations à jour.

13 octobre 2010 : « L’Europe centrale et orientale dans l’histoire européenne ». Débat ouvert par Marie-Élizabeth Ducreux autour de la sortie de l’ouvrage dirigé par les professeurs Jerzy Kloczowski et Hubert Laszkiewicz (Central East Europe in European History, Lublin, 2009), avec la participation des éditeurs et de certains auteurs.

Cadre : séminaire « L’Europe centrale. Populations, identités et territoires, XIXe-XXe siècles», animé par Christine Lebeau (Université Paris 1), Antoine Marès (Université Paris 1) et Marie-Elizabeth Ducreux (CNRS-CRH/EHESS). Lieu : Institut Pierre Renouvin, université Paris 1 (Galerie J.-B. Dumas, escalier L), 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris. Programme détaillé : http://ipr.univ-paris1.fr/spip.php?article497

16 décembre 2010, 14h00-16h00 : Corine Defrance (CNRS) et Juliette Denis (Paris Ouest-La Défense) : « Les réfugiés baltes dans les zones d’occupation allemandes, question nationale, sortie de guerre et enjeu de guerre froide ».

Cadre : séminaire « La Russie au XXe siècle : politique intérieure et influences internationales », animé par Sabine Dullin (université Paris 1) et Sophie Coeuré (ENS). Lieu : Université Paris 1 Sorbonne, Bibliothèque d’histoire des Slaves (entrée place de la Sorbonne, galerie J.-B. Dumas, esc. L. salle F 604). Programme détaillé : http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article623

16 décembre 2010, 17h00-19h99 : Alexandre Moreli Rocha (doctorant à l’université Paris 1) : «Entre politique atlantique et rivalité émergente : les Anglo-Américains et les Açores à la fin de la Seconde Guerre mondiale».

Cadre : séminaire général de l’IRICE, animé par Robert Frank (université Paris 1) et Éric Bussière (université Paris IV). Lieu : Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D223. Programme détaillé : http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article630

17 février 2011, 17h00-19h00 : Jean-Yves Mollier (Professeur à l’Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines) : « Les littratures étrangères dans les politiques éditoriales de la France après 1945 ».

Cadre : séminaire « Littérature(s) et musique(s) dans les relations internationales. Identits, transferts culturels et réception à l’époque contemporaine », animé par Robert Frank, Marie-Françoise Lévy et Anaïs Fléchet. Lieu : Institut Pierre Renouvin, université Paris 1 (Galerie J.-B. Dumas, escalier L), 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris. Programme détaillé : http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article620

24 février 2011, 17h00-19h00 : Anaïs Fléchet (maître de conférences  à l’Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines) : « Les festivals internationaux de musique dans les années 1960 et 1970 : enjeux politiques et culturels ».

Cadre : séminaire « Littérature(s) et musique(s) dans les relations internationales. Identits, transferts culturels et réception à l’époque contemporaine », animé par Robert Frank, Marie-Françoise Lévy et Anaïs Fléchet. Lieu : Institut Pierre Renouvin, université Paris 1 (Galerie J.-B. Dumas, escalier L), 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris. Programme détaillé : http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article620

2 mars 2011 : Thomas Angerer (Université de Vienne), « Relations politiques, économiques et culturelles de l’Autriche et les PECO durant la Guerre froide»

Cadre : séminaire « L’Europe centrale. Populations, identités et territoires, XIXe-XXe siècles», animé par Christine Lebeau (Université Paris 1), Antoine Marès (Université Paris 1) et Marie-Elizabeth Ducreux (CNRS-CRH/EHESS). Lieu : Institut Pierre Renouvin, université Paris 1 (Galerie J.-B. Dumas, escalier L), 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris. Programme détaillé : http://ipr.univ-paris1.fr/spip.php?article497

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

The Cambridge History of the Cold War

LEFFLER, Melwyn P., et WESTAD, Odd Arne (dir.), The Cambridge History of the Cold War, Londres : Cambridge, 2010, 1976 p. (3 volumes).

Volume 1, Origins

This volume examines the origins, causes and early years of the Cold War. Leading scholars show how the conflict evolved from the geopolitical, ideological, economic, and socio-political environment of the two world wars and the interwar period as well as examining how markets, ideas, and cultural interactions affected political discourse, diplomatic events, and strategic thinking. Chapters focus not only on the USA, the USSR, and Great Britain, but also on other critical regions such as Eastern Europe, the Balkans, and East Asia. They deal not only with the most influential statesmen of the era but also address the issues that mattered most to peoples around the globe: food, nutrition, and resource allocation; demography and consumption; ethnicity, race, and religion; science and technology; national autonomy, self-determination, and sovereignty. In so doing, the book illuminates how people worldwide shaped the evolution of the increasingly bipolar conflict, and, in turn, were ensnared by it.

  1. The Cold War and the international history of the twentieth century Odd Arne Westad;
  2. Ideology and the origins of the Cold War, 1917–1962 David C. Engerman;
  3. The world economy and the Cold War in the middle of the twentieth century Charles S. Maier;
  4. The emergence of an American grand strategy, 1945–1952 Melvyn P. Leffler;
  5. The Soviet Union and the world, 1944–1953 Vladimir O. Pechatnov;
  6. Britain and the Cold War, 1945–1955 Anne Deighton;
  7. The division of Germany, 1945–1949 Hans-Peter Schwarz;
  8. The Marshall Plan and the creation of the west William I. Hitchcock;
  9. The Sovietization of eastern Europe, 1944–1953 Norman Naimark;
  10. The Cold War in the Balkans, 1945–1956 Svetozar Rajak;
  11. The birth of the People’s Republic of China and the road to the Korean War Niu Jun;
  12. Japan, the United States, and the Cold War, 1945–1960 Sayuri Guthrie-Shimizu;
  13. The Korean War William Stueck;
  14. US national security policy from Eisenhower to Kennedy Robert J. McMahon;
  15. Soviet foreign policy, 1953–1962 Vojtech Mastny;
  16. East central Europe, 1953–1956 Csaba Békés;
  17. The Sino-Soviet Alliance and the Cold War in Asia, 1954–1962 Shu Guang Zhang;
  18. Nuclear weapons and the escalation of the Cold War, 1945–1962 David Holloway;
  19. Culture and the Cold War in Europe Jessica C. E. Gienow-Hecht;
  20. Cold War mobilization and domestic politics: the United States Laura McEnaney;
  21. Cold War mobilisation and domestic politics: the Soviet Union, 1945–62 David Priestland;
  22. Decolonization, the global south, and the Cold War, 1919–1962 Mark Philip Bradley;
  23. Oil, resources, and the Cold War, 1945–1962 David S. Painter.

Volume 2, Crisis and Detente

Volume Two of The Cambridge History of the Cold War examines the developments that made the Cold War into a long-lasting international system during the 1960s and 1970s. Leading scholars explain how the Cold War seemed to stabilize after the Cuban Missile Crisis in 1962 and how this sense of increased stability developed into the detente era of the early 1970s. They also outline how conflicts in the Third World, as well as the interests and ideologies of the superpowers, eroded the detente process. The volume delves into the social and economic histories of the conflict, processes of integration and disintegration, arms races, and the roles of intelligence, culture, and national identities. Discussing the newest findings on US and Soviet foreign policy, on key crises, on policies in and outside of Europe, and on alliances and negotiations, this authoritative volume will define Cold War studies for years to come.

  1. Grand strategies in the Cold War John Lewis Gaddis;
  2. Identity and the Cold War Robert Jervis;
  3. Economic aspects of the Cold War, 1962–1975 Richard N. Cooper;
  4. The Cuban Missile Crisis James G. Hershberg;
  5. Nuclear competition in an era of stalemate, 1963–1975 William Burr and David Alan Rosenberg;
  6. US foreign policy from Kennedy to Johnson Frank Costigliola;
  7. Soviet foreign policy, 1962–1975 Svetlana Savranskaya and William Taubman;
  8. France, ‘Gaullism’, and the Cold War Frédéric Bozo;
  9. European integration and the Cold War N. Piers Ludlow;
  10. Détente in Europe, 1962–1975 Jussi M. Hanhimäki;
  11. Eastern Europe: Stalinism to solidarity Anthony Kemp-Welch;
  12. The Cold War and the transformation of the Mediterranean, 1960–1975 Ennio Di Nolfo;
  13. The Cold War in the Third World, 1963–1975 Michael E. Latham;
  14. The Indochina Wars and the Cold War, 1945–1975 Fredrik Logevall;
  15. The Cold War in the Middle East: Suez crisis to Camp David Accords Douglas Little;
  16. Cuba and the Cold War, 1959–1980 Piero Gleijeses;
  17. The Sino-Soviet split Sergey Radchenko;
  18. Détente in the Nixon-Ford years, 1969–1976 Robert D. Schulzinger;
  19. Nuclear proliferation and non-proliferation during the Cold War Francis J. Gavin;
  20. Intelligence in the Cold War Christopher Andrew;
  21. Reading, viewing and tuning-in to the Cold War Nicholas J. Cull;
  22. Counter-cultures: the rebellions against the Cold War order, 1965–1975 Jeremi Suri;
  23. The structure of great power politics, 1963–1975 Marc Trachtenberg;
  24. The Cold War and the social and economic history of the twentieth century Wilfried Loth.

Volume 3, Endings

This volume examines the evolution of the Cold War from the Helsinki Conference of 1975 until the Soviet collapse in 1991. Leading scholars analyze the economic, social, cultural, religious, technological, and geopolitical factors that shaped the policies that ended the Cold War, looking at the personalities and policies of Carter and Reagan, Brezhnev and Gorbachev, Thatcher, Kohl, and Deng Xiaoping. They show how events throughout the world shaped the evolution of Soviet-American relations and also explore the legacies of the super-power confrontation in a comparative and trans-national perspective. Penetrating chapters examine how the Cold War affected and was affected by the environment, the global economy, consumer capitalism, human rights and non-governmental organizations. The authors also deal with demographic trends, capital flows, multilateral institutions, and geopolitical configurations. This is international history at its best: emphasizing social, intellectual, economic and geostrategic trends without losing focus on personalities, politics, and human agency.

  1. The Cold War and the intellectual history of the late twentieth century Jan-Werner Müller;
  2. The world economy and the Cold War, 1970–1990 Giovanni Arrighi;
  3. The rise and fall of Eurocommunism Silvio Pons;
  4. The Cold War and Jimmy Carter Nancy Mitchell;
  5. Soviet foreign policy from Détente to Gorbachev, 1975–1985 Vladislav M. Zubok;
  6. Islamism, the Iranian revolution, and the Soviet invasion of Afghanistan Amin Saikal;
  7. The collapse of superpower détente, 1975–1980 Olav Njølstad;
  8. Japan and the Cold War, 1960–1991 Michael Schaller;
  9. China and the Cold War after Mao Chen Jian;
  10. The Cold War in Central America, 1975–1991 John H. Coatsworth;
  11. The Cold War and Southern Africa, 1976–1990 Chris Saunders and Sue Onslow;
  12. The Gorbachev revolution and the end of the Cold War Archie Brown;
  13. US foreign policy under Reagan and Bush Beth A. Fischer;
  14. Western Europe and the end of the Cold War, 1979–1989 John W. Young;
  15. The East European revolutions of 1989 Jacques Lévesque;
  16. The unification of Germany, 1985–91 Helga Haftendorn;
  17. The collapse of the Soviet Union, 1990–91 Alex Pravda;
  18. Science, technology and the Cold War David Reynolds;
  19. Transnational organizations and the Cold War Matthew Evangelista;
  20. The Biosphere and the Cold War J. R. McNeill;
  21. The Cold War and human rights Rosemary Foot;
  22. The Cold War in the longue durée: global migration, public health, and population control Matthew Connelly;
  23. Consumer capitalism and the end of the Cold War Emily S. Rosenberg;
  24. An ‘Incredibly Swift Transition’: reflections on the end of the Cold War Adam Roberts;
  25. The restructuring of the international system after the Cold War G. John Ikenberry.

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Border communities: microstudies on everyday life, politics and memory in European societies from 1945 to the present

« Border communities: microstudies on everyday life, politics and memory in European societies from 1945 to the present »
Vienna, 14-15 October 2010

The purpose of the workshop is to create a network of researchers working on border studies in Central and Eastern Europe with a view of a common publication project that would go to print by late 2011. The publication(s) will bring together the research findings generated within the project « Border Communities » conducted at LBI EHP since 2006 and other similarly focused projects conducted at other institutions.

The research on « Border Communities » at LBI EHP has produced material covering a broad scope of issues: from memories of WW2 to EU-accession, through perceptions of political events to the minutiae of everyday life at the border, the material and abstract significance of the border, to religious, ethnic, generational and gendered divisions and fusions. This workshop intends to zoom in on some of the issues and develop thematically focused articles/book chapters covering particular aspects of borders and border regimes within local communities. Although an historical perspective is central to the overall direction of the envisioned publication project, approaches from political science, anthropology, sociology, and cultural and gender studies are encouraged.

Venue:

Ludwig Boltzmann Institute for European History and Public Spheres (LBI EHP)

Nussdorfer Strasse 64, 4th floor.

A-1090 Vienna, Austria

Program: http://www.ihtp.cnrs.fr/sites/ihtp/IMG/pdf/Progr_BordCom_wrkshop.pdf

Website: http://ehp.lbg.ac.at

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

German Unification Before and After: Generations, Dictatorship, Society

German Unification Before and After: Generations, Dictatorship, Society

Londres, 27 octobre 2010, 18h30

Following German unification in 1990, it rapidly became apparent that East and West Germans had less in common than their shared pre-1945 past might suggest. This talk explores some of the hidden generational dynamics of recent German history and the lingering legacies of the two German dictatorships.

Speakers: Mary Fulbrook is Professor of German history and Vice Dean of the Faculty of Arts and Humanities at University College London; Arne Hofmann is the Head of the Cold War Studies Project, and Masters Tutor in the International History Department at LSE.

Lieu : LSE, salle B 212

Pour en savoir plus : http://www2.lse.ac.uk/IDEAS/events/events/2010/101025Fulbrook.aspx

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts