Mémoires de l’ambassadeur américain John Dean

DEAN, John Gunther, Au cœur de la Guerre froide – Le combat d’un ambassadeur américain pour la paix, Paris, F.-X. de Guibert, 2011, 256 p. Traduit par Marie-Christine Gamberini, préface de Pierre Journoud.

Présentation de l’éditeur :

«Sous les yeux du monde entier, il ferma les portes de l’ambassade des États-Unis à Phnom-Penh et replia le drapeau étoilé cinq jours avant l’arrivée des Khmers rouges. L’ambassadeur John Dean incarne une forme de courage physique et intellectuel injustement négligé dans l’histoire des nations et des relations internationales.

De la guerre du Vietnam à celle d’Afghanistan, du Laos à l’Inde en passant par le Liban et la Thaïlande, John Dean s’est souvent exposé personnellement vis-à-vis des autorités qu’il représentait, sans hésiter à contester leur position ni à bousculer certains lobbies auxquels celles-ci pouvaient être liées… tireur mais rassembleur, dissident mais loyal, séduit par le message universaliste des États-Unis mais soucieux des particularismes nationaux, il ne pouvait qu’irriter les radicaux de tout bord.»

 


Emilia Robin

Chercheuse associée à l'UMR SIRICE. Violons d'Ingres : guerre froide, médiation scientifique, logiciels libres

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search