L’environnement à l’Est : identités et territoires

Séminaire de recherche : «L’environnement à l’Est : identités et territoires»

Novembre 2012-juin 2013

EHESS (salle 9, 105 bd Raspail 75006 Paris)

 

Les sociétés «socialistes» et «communistes» ont partagé avec les pays occidentaux, à des rythmes et avec une ampleur variables, une même matrice de développement industrialiste, scientiste et techniciste, née au XIXe siècle.

Au cours du XXe siècle, les pays et les empires autoritaires, à l’économie planifiée et se revendiquant de l’idéologie communiste ont-ils développé un rapport particulier aux ressources naturelles, aux aléas et aux catastrophes, à l’environnement en général? Comment les États et les sociétés qui en sont les héritiers font-ils face aujourd’hui à une crise environnementale devenue multiforme et globale : conséquences des catastrophes (Kychtym, Tchernobyl, Aral…) ; inégalités environnementales ; pollutions industrielles ; risques naturels et technologiques ; changement climatique, etc.?

À l’approche historique développée ces dernières années, s’ajoutera la volonté d’aborder ces territoires dans une double perspective, celle d’espaces socialement construits par des acteurs et des stratégies et celle d’espaces structurants pour l’action publique. Les séances s’organisent autour d’interventions portant principalement sur l’Europe centrale et orientale, la Russie, les ex-républiques soviétiques du Caucase et de l’Asie centrale, la Mongolie, la Chine, etc.

Elles s’appuient sur des présentations de travaux en cours et des films documentaires.

Des lectures préparatoires et la participation active aux débats sont attendues.

Ce séminaire est ouvert à tous les étudiants de Master (6 ECTS pour l’année).

16 novembre

Présentation générale et présentation de Marc Elie, CERCEC/CNRS : «Introduction aux questionnements d’histoire environnementale à l’Est»

 

30 novembre

Katrin Jordan, ZZF Potsdam : «Tchernobyl et les médias. Le débat public sur ‘Tchernobyl’ dans l’espace médiatique de la République fédérale d’Allemagne et de la France 1986-1991»

 

7 décembre

Yves Luginbühl, directeur de recherche au CNRS, UMR LADYSS : «Les rapports sociaux au paysage au rythme des crises : l’exemple de l’Europe centrale»

lecture : http://www.cnrseditions.fr/Geographie/6636-la-mise-en-scene-du-monde-yves-luginbuhl.html

L’analyse des sens que les sociétés européennes ont donnés au paysage révèle le rôle essentiel qu’ont joué les grandes crises, politiques, économiques, sociales et écologiques. Celles-ci ont en effet modifié les représentations que se construisent des paysages les populations de l’Europe et permettent de comprendre la trajectoire sémantique, symbolique et esthétique des mots équivalents au terme paysage dans les diverses langues européennes. En revenant sur ces crises, l’exposé mettra l’accent sur la crise du système collectiviste dans les pays d’Europe centrale, la Hongrie et la Pologne en particulier.

 

21 décembre

Nicolas Crosnier, Université Paris VIII : «Politiques urbanistiques et discours écologique dans la péninsule de l’Absheron (Azerbaïdjan»

 

18 janvier

Katiana Le Mentec, LESC, CNRS/Paris Ouest Nanterre La Défense : «Faire face aux ruptures après la construction du barrage des Trois Gorges. Aperçu de modalités de résilience à Yunyang (Chongqing, Chine)»

 

1er février

Présentation et discussion du film documentaire «1937 : Les Soviétiques au pôle Nord», Christian Klemke et Andreas Christoph Schmidt, Allemagne, 2009, 55′ (http://iconotheque-russe.ehess.fr/film/1091/)

 

15 février

Guillaume Lacquement, Université de Perpignan : «Le paysage comme patrimoine: répertoires culturels et politiques d’aménagement rural dans les Nouveaux Lander»

Lecture : (à paraître) Guillaume Lacquement, Karl Martin Born, Béatrice von Hirschhausen (éd.), Réinventer les campagnes en Allemagne, Paysage, patrimoine et développement rural, Paris, ENS Éditions, coll. Sociétés, Espaces, Temps, 2012

 

1er mars

Laurent Touchart, CEDETE Université d’Orléans : «La Russie et le changement climatique, une nouvelle géographie du froid»

Lecture : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=35319

 

29 mars : tbd

 

5 avril

Andrei Stepanov, European Humanities University, Minsk/ Vilnius, boursier FMSH/Braudel : «Comment faire entrer les sciences en régime autoritaire? Les controverses scientifiques et débats politiques autour de la construction d’une centrale nucléaire en Biélorussie»

 

19 avril

Denis Shaw, University of Birmingham : «The Stalin Plan for the Transformation of Nature, 1948-53»

 

Les séances de mai et juin seront annoncées ultérieurement.

 

Contacts :

Séminaire animé par Laurent Coumel (docteur en histoire, chercheur associé au CERCEC; l.coumel@free.fr), Marc Elie (chargé de recherche au CNRS/CERCEC; marc.elie@cercec.cnrs.fr), Marie-Hélène Mandrillon (ingénieure d’études au CNRS/CERCEC; marie-helene.mandrillon@ehess.fr) et Marie-Claude Maurel (directrice d’études à l’EHESS/CERCEC; maurel@ehess.fr).

Renseignements : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/839/


guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Publié par

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l'UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *