L’affaire Soames et les arcanes de la diplomatie britannique

SANDERSON, Claire, Perfide Albion? L’affaire Soames et les arcanes de la diplomatie britannique, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, 293 p.

 


L’affaire dite «Soames», qualifiée d’un des plus grands scandales de l’histoire de la diplomatie britannique, se déroule en février 1969, alors que les relations Paris-Londres sont au plus bas depuis la fin de la guerre.

Une conversation confidentielle entre le président Charles de Gaulle et l’ambassadeur britannique à Paris, Christopher Soames, débouche sur une crise diplomatique si grave qu’elle s’étend à l’ensemble du continent européen. Immédiatement détourné par les Britanniques, le contenu de la conversation est révélé à Bonn et communiqué à Washington, afin de nuire aux relations franco-allemandes et de protéger la relation anglo-américaine.

Le déroulement des événements est orchestré non pas par l’ambassadeur Soames, bouc émissaire de l’affaire, mais par le Foreign Office, dont certains hauts fonctionnaires mettent à l’épreuve le fonctionnement traditionnel du service diplomatique de Sa Majesté. À Paris, Michel Debré évoque la «perfide Albion» et, à la veille du départ du Général de Gaulle, la situation semble dans l’impasse : la Grande-Bretagne est discréditée aux yeux de ses partenaires européens, et les relations Paris-Londres semblent plus compromises que jamais.

À partir d’archives britanniques, françaises, allemandes et américaines, ainsi que de témoignages d’acteurs et d’observateurs de l’époque, l’auteur présente une interprétation originale d’une affaire souvent délaissée par l’historiographie, mais non sans conséquences sur les relations diplomatiques franco-britanniques dans le contexte de la construction européenne.


guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l’UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

More Posts

Publié par

guerre-froide

Le carnet de recherches «Autour du système de guerre froide» accompagne le séminaire du même nom organisé dans le cadre de l’UMR IRICE par Jenny Raflik et Émilia Robin Hivert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *