Leaders assassinés en Afrique centrale

Ramondy, Karine, Leaders assassinés en Afrique centrale 1958-1961. Entre construction nationale et régulation des relations internationales, Paris, L’Harmattan, 2020, coll. «Études africaines», 596 p.

Présentation

En suivant la trajectoire de quatre leaders d’Afrique centrale au temps des indépendances, Barthélémy Boganda (République centrafricaine), Patrice Lumumba (République du Congo), Félix Moumié et Ruben Um Nyobè (Cameroun), cet ouvrage interroge. En quoi l’assassinat politique peut-il constituer un moyen de réguler les relations internationales et être l’un des fondements de la construction nationale de leur pays d’origine ? Un livre qui renouvelle l’historiographie des indépendances et l’histoire des mémoires en Afrique centrale.

Karine Ramondy est chercheuse-associée à l’UMR SIRICE Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches s’articulent autour de l’histoire de l’Afrique dans les relations internationales au XXe siècle, l’histoire des élites africaines et du panafricanisme.
Couverture de Ramondy, Leaders assassinés en Afrique centrale, 2020

 


Emilia Robin

Chercheuse associée à l'UMR SIRICE. Violons d'Ingres : guerre froide, médiation scientifique, logiciels libres

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.